Bla-bla & Co. » Avec mes petites mains...

Catégorie : Avec mes petites mains…

Planter de la citronnelle

Comment faire pousser de la citronnelle dans son jardin ?

Rien de plus facile.

Il faut que tu achètes des bâtons de citronnelle au magasin. Essaie de prendre les plus verts que tu trouves.

Nettoie-les et enlève les feuilles sèches. Coupe le haut des feuilles mais ne coupe pas la partie inférieure.

lemongrass

Plante ces bâtons dans ton jardin de manière à avoir environ 3 cm de la citronnelle dans la terre. Tu peux les planter par groupes de 3, en cercle, en laissant 15 cm d’espace entre les bâtons. La citronnelle aime le soleil et l’eau. Chaque fois que j’en ai planté dans un coin un peu à l’ombre, le résultat a été décevant : plein soleil et arrosage tous les soirs.

citronelle

Après quelques jours tu verras des petites pousses vertes qui sortent des bâtons de citronnelle, c’est bon signe 🙂

Après quelques semaines tu obtiendras ça :

citronelle-2

Un superbe buisson mangeable.
La citronnelle se multiplie vite, il faut donc prévoir bien assez d’espace entre les bâtons quand tu la plantes. Pour l’utiliser, coupe à ras de la terre avec un petit couteau. Pas nécessaire d’arracher les bâtons. Les feuilles se jettent, on n’utilise que la tige.

Après un certain temps (8-9 mois), les buissons de citronnelle ne fournissent plus de jolis bâtons car ils sont trop denses. Les bâtons de citronnelle deviennent alors rachitiques et inutilisables. Il suffit d’arracher le buisson, de séparer tous les bâtons, de leur enlever les feuilles et de les replanter avec plus d’espace… et c’est reparti pour un tour.

Pour être sure d’avoir de la citronnelle au jardin en permanence, je plante en différé : j’attends 6 semaines avant de créer un nouveau buisson.

Je ne sais pas comment pousse la citronnelle en Europe, à toi de me le dire ! Ici, tout pousse à vitesse grand V. Voici une photo de la vue depuis ma maison.

terrace

Végétation luxuriante. Dès que mes orchidées seront à nouveau en fleur, je t’enverrai quelques photos.

Mon ennemi numéro 1 :

chevres

Ce sont les chèvres en liberté du voisin, en plus des poulets … par chance, elles ne mangent pas la citronnelle… par contre tout le reste oui !

Nous avons dû acheter des cages en bambou pour protéger nos plants de papayes !

papaye

Pliage de serviettes

Nah, c’est la dame qui s’occupe de tout, sur mon lieu de travail.
Quand je dis qu’elle s’occupe de tout, c’est vraiment dans tous les sens du terme.
Nah est une petite dame pleine d’énergie qui doit sans doute avoir du sang extra-terrestre car elle ne pense qu’à une chose : travailler. Et je te jure que quelqu’un comme ça, sur une île où il fait à peu près 600 degrés à l’ombre en pleine journée, ça n’existe normalement pas.
Tout cela pour dire que nous avons une chance incroyable de l’avoir et que nous l’adorons… même quand elle s’occupe de tout !

Nah n’a jamais vraiment été à l’école car elle a commencé à travailler à 9 ans pour pouvoir avoir de quoi acheter à manger. Elle ne sait ni lire ni écrire mais elle a travaillé de nombreuses années à Phuket : pour des expats, pour des restaurants italiens ou pour des hôtels 5 étoiles. Elle nous cuisine donc des carpaccios, des pizzas et elle décore tout ce qu’elle peut. Je posterai de temps à autres des photos de ses oeuvres car elle arrive à sculpter des fuite, faire des arrangements de fleurs magnifiques et plier des serviettes, sans jamais avoir pris de cours.

Dès qu’elle a commencé à travailler avec nous, j’ai repéré qu’elle avait envie de changer un peu le style des chambres (simples) de l’hôtel. Je l’ai donc laissée faire et voici ce que j’ai trouvé sur les lits …

pliage2

C’est très classique, me diras-tu… oui, mais j’ai trouvé cela très beau.
Nous avons donc eu droit, durant une année, à des cygnes et des éléphants. Un jour d’illumination, je me suis dit que ce serait quand même bien qu’on puisse avoir quelques animaux marins sur nos lits.
Après une recherche intense sur le net, j’ai imprimé un dossier d’idées, sans marche à suivre, juste des photos de pliages terminés. J’ai donné ce dossier à Nah qui n’en croyait pas ses yeux.
Apparemment, elle n’a pas fermé l’oeil de la nuit car le lendemain, elle est arrivée avec plein d’accessoires et m’a demandé de lui imprimer des yeux pour ses nouvelles créatures.
Elle avait des idées ! Read more