Skip to content

Posts from the ‘Sauce pour faire trempette – condiments’ Category

Tiges de galanga bouillies

galanga

Rhoooooooo, c’est toujours pareil. J’attends mes vacances avec impatience pour pourvoir faire les 100’000 choses que je n’ai pas le temps de faire quand je travaille. Parmi cela, j’avais prévu de préparer de fantastiques recettes que je souhaites te faire parvenir depuis longtemps déjà.
Mais sincèrement, je ne sais pas pour quelle raison j’espère encore avoir une vie sans accroc …
J’ai eu des tones de demandes pour des cours privé d’Anglais durant les vacances. Généralement je refuse… mais là, j’ai accepté car les “élèves” sont super motivés et ce sont des adultes. Du coup, je me retrouve à enseigner tous les jours et à devoir préparer des cours. Jusque là, rien de bien particulier. Mais, à cela, s’ajoute un déménagement :
ça fait presque 2 ans que je cherche une maison privée avec jardin. J’ai visité des dizaines de maisons à louer mais aucune ne convenait : des fenêtres qui ferment pas (ou carrément pas de fenêtres mais des volets cassés à la place), le système électrique tellement vieux que je n’ose pas y charger mon ordi, salle de bain insalubre (toilettes turc beark dégouttantes double beark), pas de revêtement au sol (si si, ici, c’est courant, on habite à même le sol en ciment brut pas poli), pas de faux plafond, pas d’eau courante … enfin bref, j’avais perdu espoir et je m’imaginais ne jamais pouvoir quitter mon appartement actuel (qui est neuf et décent mais qui n’a pas de joli jardin).
Et puis voilà, tout à coup, il y a eu la possibilité de louer une maison à 2 minutes de mon lieu de travail. J’ai visité, j’en ai pas cru mes orteils : une grande maison neuve et bien construite, 150 m2 habitables plus 30 m2 de cuisine extérieure couverte. Des portes qui ferment, des vraies fenêtres, des murs blanc et pas orange ou rose, un carrelage au sol qui est sobre, un jardin devant et un jardin derrière la maison… un peu comme celle que je m’étais imaginée il y a deux ans ! En plus, elle est située dans un quartier calme avec une seule autre maison comme voisins directs et les voisins n’ont pas de poulet (ce qui signifie que y a pas de coq qui chante sous ta fenêtre à 5h du mat) … le rêve. Je m’attendais à un loyer de fous, un truc que je ne pourrais pas payer mais le propriétaire en demande 3500 baht par mois (120chf / 90 euros) ! J’ai failli m’évanouir. J’ai demandé à signer le contrat de location immédiatement. Du coup, je déménage la semaine prochaine. Me voici donc au milieu des cartons et des nettoyages au lieu de pouvoir attaquer ma liste des trucs à faire depuis longtemps.

Tout ça pour te dire qu’aujourd’hui, ce n’est pas vraiment une nouvelle recette que je te fais parvenir mais plutôt une découverte …

Hier après-midi, j’étais recouverte de poussière et de sueur, au milieu de mes cartons quand j’entends quelqu’un qui m’appelle depuis l’arrière le mon appart. C’était ma vieille voisine (celle qui a juste une dent), tu sais, celle qui parque ses chèvres derrière ma maison pour brouter mes plantes : “nong” qu’elle me dit (cela veut dire jeune soeur en Thaï, c’est une manière polie d’appeler quelqu’un de plus jeune. Même si là je préférerais qu’elle m’appelle “louk” qui veut dire ma fille… car elle est vraiment très vieille est que j’ai plus l’âge d’être sa fille que sa soeur. Bref…) et ensuite elle baraguine un truc en dialecte local à la vitesse de l’éclair. Elle gesticule et pointe le plant galanga qui se trouve contre le mur de la cuisine.

galanga2
Mon plant de galanga… ouais, j’ai un peu oublié de l’arroser ces dernières semaines
(p.s. les murs extérieurs mauves ne sont rien en comparaison du rose soutenu qui recouvre tous les
murs intérieurs de mon appartement)

Je capte que dalle et elle le voit à ma tête. Elle reprend alors un truc du genre “tamai mai kin” et je comprends qu’elle veut savoir pour quelle raison étrange je ne mange pas mon galanga. Elle commence à casser une jeune tige de la plante et à en retirer les couches extérieures, elle me demande un couteau et fais en sorte de bien me montrer comment elle s’y prend. Elle me tend alors l’intérieur (coeur) de la tige, c’est tout mou et ça semble super tendre et elle m’explique que je peux juste le faire bouillir et le manger avec une sauce à l’ail et au piment.

galanga3

Elle s’est mise à démonter mon plan de galanga et à me préparer des tas de tiges à cuire.
Puis elle est partie un peu comme elle est venue, pouf !

Du coup, j’ai été intriguée et j’ai préparé ma fantastique sauce tamarin-coco-crevettes. J’ai bouilli les coeurs de tiges de galanga durant 10 minutes à l’eau et j’ai dégusté …

Ca a un très léger goût de galanga et ça a la consistance d’asperges vertes. Etonnant et délicieux, un truc à essayer si tu as du galanga dans ton jardin !

Bon ben je te laisse, je retourne à mes cartons et la prochaine fois que je posterai une recette, ce sera en directe de ma super cuisine géante avec un vrai évier (plus besoin de faire la vaisselle à croupi par terre derrière la maison) et un plan de travail de 3m de long. Si c’est pas beau la vie !

Sauce pour les fruits de mer et le poisson

sauce1

Les sœurs de Nan sont mariées à des capitaines de bateau de pêche, à mon grand désespoir car du coup, j’ai de la peine à faire comprendre mes idéaux de protection des océans. Sachant que les pêcheurs locaux utilisent des techniques de pêche dévastatrices et surpêchent toute l’année, j’ai de la peine à être compatissante lorsqu’ils se plaignent de ne plus trouver assez de prises.

fishing-boat-1217

L’un pêche le thon et va jusque dans les eaux indonésiennes pour cela, l’autre pêche la crevette dans les eaux protégées et interdites de pêche du parc national marin (je ne sais pas trop s’il faut en rire ou en pleurer). Bref… ces époux vivent donc en mer et reviennent sur le continent 3 ou 4 jours tous les 3 mois. Lorsqu’ils reviennent, ils rapportent du poisson frais pour toute la famille. La semaine dernière, ils sont arrivés sur le continent en même temps, il y avait donc une avalanche de poisson pour tous… et du coup, les sœurs de Nan ont pensé à moi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

photo empruntée à humanityunited.net

Elles ont débarqué à 18h chez moi avec un sachet plastic gigantesque rempli de poisson frais… il devait y en avoir en tous cas 5 bons kilos.

sauce6
Là, mon sang s’est glacé… je n’osais pas ouvrir le paquet de peur d’y trouver des poissons en voie de disparition ou des juvéniles. J’ai bien remercié tout le monde, j’ai balancé le sachet dans mon réfrigérateur en gardant le sourire …

sauce7

J’ai vu la tête de Nan, il bavait à l’idée d’un souper de poissons frais. Dès que tout le monde a évacué ma terrasse, on a fait un compromis très peu thaï (parce qu’ici l’homme ne fait rien et la femme fait tout) : « je prépare le barbecue, la sauce et le riz si tu vides et écailles les poissons » que je lui ai balancé. Parce que même si je vide des poissons et je les écaille si nécessaire, je me passe volontiers de le faire, surtout juste avant le repas. Il a accepté sans broncher. Il a déballé notre trésor et, à ma grande surprise, il y avait 2 bons kilos de superbes calmars et 3 gros kilos de magnifiques maquereaux trapus (pla tu en Thaï, Rastrelliger brachysoma) super frais. Pas de thons juvéniles, pas de raie, pas de bébé requin, pas de poisson volant, ni de poissons de récif corallien.

sauce4
Read more

Condiment pour le riz qui déchire tout : un gomasio amélioré …

image

Quelle poisse!  mon ordinateur a rendu l’âme après 7 ans de bons et loyaux service. Dire que j’ai changé le disque dur il y a 15 jours et que je viens de passer ces 2 dernières semaines à réinstaller tous mes programmes et documents… voilà que je me retrouve dans l’impossibilité de transférer mes photo de l’appareil au site web. Le récit de mes aventures au Vietnam est donc en pause car se procurer un ordinateur correct quand on habite dans un bled paumé loin de tout, c’est pas de la tarte. Je ne sais pas encore par quoi remplacer mon vieux mais solide macbook… Les MacBook Air semblent vachement fragiles et les MacBook Pro sont plutôt chers … De plus, un disque dur avec 128 Go de mémoire est un peu limité… Vraiment je n’arrive pas à décider … Tu as un conseil à me donner ?

Du coup, me voici entrain de taper avec 2 doigts sur ma tablette pour ne pas te laisser sans recette. Et attention, c’est pas n’importe quelle recette : c’est celle qui te permet de frimer sans suer !

J’ai découvert ce condiment dans un fantastique restaurant à Hanoi. Je te parlerai plus en détail de ce fameux repas lorsque j’aurais pu récupérer mes photos de voyage. Parmi tous les plats que nous avons dégusté, celui qui m’a le plus marqué c’est le petit bol de graines qui accompagnait notre riz parfumé. Un mélange qui ressemblait au gomasio mais en mieux : en plus du sel et du sésame, il y avait de la poudre de cacahuètes grillées et une pointe de sucre.

Read more

Marinade thaïe pour le poulet et le poisson

marinade1

Eh eh, il parait que c’est l’été chez vous ! C’est la saison des barbecue ??
Ici, la saison des pluies bat son plein : temps couvert, de la pluie tous les soirs, un taux d’humidité à faire exploser la sonde et des sauts de température importants. Lorsque le soleil brille, on se croirait dans un four à vapeur et dès qu’il pleut, on se cache sous le duvet.

Pour changer de la grisaille, je te propose une recette colorée et parfumée pour tes grillades de saison.
C’est une marinade toute simple à préparer. Je l’utilise pour le poulet, j’y fais mariner des filets ou des cuisses. C’est aussi parfait pour parfumer des poissons entiers : j’en remplis l’intérieur du poisson avant de le coincer dans ma grille à poisson pour le barbecue ou de le mettre dans une papillote.

Le temps de marinage est à fixer en fonction de tes goûts. Chez moi, le poulet passe la nuit au réfrigérateur dans la marinade. Le poisson farci de cette pâte repose 1-2 heures au frais avant d’être grillé.

 

Liste des ingrédients pour la marinade (pour environ 500 gr de viande)  :

 


6 gousses d’ail 


4 cm de curcuma frais 


4 bâtons de citronnelle


1 dl de lait de coco 


 

Gratte la peau du curcuma sous l’eau courante pour la nettoyer.

Lave la citronnelle, retire les parties extérieures qui sont dures. Hâche finement.
Pèle l’ail et coupe les gousses en 4.

Place la citronelle, l’ail et le curcuma dans un mortier ou dans un blender et réduis le tout en pâte.
Mélange cette pâte au lait de coco.
Si tu utilises un blender, tu peux ajouter le lait de coco en cours de mixage pour faciliter l’opération.

Place la viande dans la marinade et laisse reposer au frais entre 1h et une nuit.
Avant d’utiliser la viande, retirer le gros de la marinade.

Boeuf grillé de A, sauce au piment séché

beef7

Cette recette de boeuf grillé, c’est celle de A.
Bah, si, c’est son nom, il s’appelle A (prononcé en Anglais, s’il vous plait). En Thaïlande, les gens ont des noms à coucher dehors (ils disent sans doute la même chose pour nos noms…) du genre Ad-ameen Khooldeen ou Dontikhorn Wangsupiyoh ou encore Phichayaphak Yadyingprapan. Je te jure que j’invente pas, et je te promets que quand je dois mémoriser la liste des noms de 40 élèves que j’ai dans ma classe, c’est pas de la tarte. Du coup, comme personne ne s’appelle parmi avec des noms pareils, tout le monde a un surnom.
Mon ami s’appelle donc A de son surnom. C’est un type rigolo, il est petit et maigre mais il est incroyablement musclé, il est recouvert de tatouages et a des cheveux longs jusqu’aux hanches. Il ne porte jamais de T-shirt et se promène avec des pantalons en toile aux couleurs reggae. Avec moi, il a toujours été très sympathique mais comme beaucoup de personnes en Thaïlande, il vaut mieux ne pas l’énerver : il est capable de sortir son révolver et de tirer si tu le regardes de travers. Ouais, ici, c’est encore le far-ouest. On règle les problèmes à coups de couteau pour commencer et si cela ne suffit pas à les résoudre, on sort le flingue.
En fait, A, c’était mon voisin lorsque j’habitait sur mon île. Le soir, il aimait s’installer au bord de la “rue” pour boire un verre, il en profitait pour allumer le barbecue et griller des crevettes, du poisson ou du boeuf. Souvent, il nous invitait, Nan et moi, à grignoter avec lui.
Son boeuf grillé était toujours délicieux.  Je lui ai demandé sa recette et, à ma grande surprise, il me l’a récitée de tête … chose qui n’arrive carrément jamais en Thaïlande car normalement, personne n’est capable de donner ne serait-ce qu’un ordre d’idée pour les quantités.

Dans le sud de la Thailande, le boeuf, c’est de la semelle, il faut donc le laisser mariner longtemps (entre 3 et 5 heures) pour qu’il s’attendrisse un peu. Au marché, la bonne dame qui vend la viande de boeuf n’a pas la moindre idée de comment la couper pour préparer des morceaux corrects… elle tape dedans en fonction de son humeur. C’est rare que j’obtienne un super morceau bien apprêté  … mais toi, tu as la chance de pouvoir choisir de la bonne viande, je pense que 40 minutes de marinage devraient suffire.
La viande, tu peux la griller pour qu’elle soit à point ou saignante, à toi de voir. Ici, je n’ai pas de barbecue, je la cuis donc à la poêle mais elle est encore meilleure au barbec.

beef5

Read more

Sauce coco-crevettes pour tempuras

Cette sauce délicieuse accompagne à merveille les tempuras de légumes. Tu peux également la servir en dip, avec des légumes crus.

tempuras4

Pour la préparer, on a besoin de noix de coco grillée. Bien sûr, juste pour t’énerver, il se trouve que je l’achète au marché.
Mais il est possible de faire griller de la noix de coco râpée et séchée à la poêle. Sans huile, tu chauffes à feu doux et tu mélanges jusqu’à ce que la coco prenne une jolie couleur ambrée.

cocogrillée

 

Voici la liste des ingrédients : 

1 c.c. de pulpe de tamarin
50ml d’eau chaude
50gr de crevettes crues décortiquées
2 c.s. de lait de coco
1 c.c. de confiture de piment (nahm prik pao)
2 c.s. de sucre
2 c.s. de sauce de poissons
1 c.s. de cacahuètes grillées, non salées, hachées
2 c.s. de noix de coco râpée, grillée
1 échalote
1-2 piments oiseau hachés
1 c.s. de coriandre fraîche hachée
1 c.s de tiges d’oignons verts ciselées

 

Dilue le tamarin dans 50ml d’eau chaude. Filtre. Pour plus d’infos sur la manière de préparer le tamarin : clique ici.
Lave les crevettes, hache-les finement. Dépose-les dans une casserole avec le tamarin, le lait de coco, le sucre, la confiture de piments et la sauce de poissons. Fais chauffer jusqu’à ce que le sucre soit dissout et les crevettes bien cuites.
Laisse refroidir puis passe le tout au blender.
Dans un bol, mélange le jus de crevettes avec la noix de coco grillée, les cacahuètes hachées, l’échalote coupée en fines lamelles et le piment haché.
Rectifie l’assaisonnement avec de la sauce de poissons ou du sucre.
Ajoute la coriandre hachée et l’oignons vert ciselé finement.

tempuras5

 

 

 

 

tempura2

Sauce satay

La sauce satay est parfaite pour accompagner les brochettes de poulet ou de porc. Elle peut aussi être servie avec des légumes crus, en dip.

Pour les cacahuètes, c’est préférable d’en acheter qui ne sont ni grillées, ni salées. Si tu n’en trouves pas, tu peux aussi utiliser des cacahuètes grillées mais non salées.

 

Liste des ingrédients : 

100gr de cacahuètes non salées, et si possible non-grillées
2 gousses d’ail

1 échalote
1 bâton de citronnelle
2 dl de lait de coco
1 c.s. de curcuma en poudre
1 c.c de confiture de piment (nahm prik pao)
1 c.s. de crevettes séchées
1 c.c. de pâte de crevettes
1 c.s. de sauce de poissons

 

 

Si tu as trouvé des cacahuètes non grillées, fais-les revenir dans un peu d’huile jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. (Si elles sont déjà grillées, cette étape n’est pas nécessaire).
Place cacahuètes dans un mixer et hache-les finement.

satay8satay7

Place l’ail émincé, les échalotes tranchées finement, la citronnelle hachée et 5cl de lait de coco dans le mixer, réduis le tout en purée.

satay5

Dans une poelle, fais chauffer la confiture de piments, le curcuma, le reste du lait de coco et les aliments broyés. Cuis à feu moyen pour faire réduire de moitié. Remue régulièrement.

satay6

Broie les crevettes séchées au mixer.
En fin de cuisson, ajoute à la sauce : la pâte de crevette, la sauce de poisson et les crevettes séchées moulues.
Cuis une minute et laisse refroidir.

satay13satay12

 

 

Nahm prik, condiment thaï

fishsauce2

Nahm prik, c’est la petite sauce qu’on trouve sur toutes les tables en Thaïlande. Du bouiboui sur la route au restaurant grande classe, un point commun : nahm prik !
On peut comparer cela au sel et au poivre chez nous.

“nahm prik” pour nahm pla : sauce de poisson et prik : piment
Il y a plusieurs manières de la préparer. La plus simple est faite avec seulement des piments oiseau coupés finement et de la sauce de poisson. Pour quelque chose de plus sophistiqué, on peut ajouter de fines lamelles d’ail, un peu de jus de citron vert et même un peu de sucre.
Pour ma part j’aime bien la version sauce de poisson – ail – piment.
Quand je prépare du poisson (lire ici) ou des fruits de mer, j’ajoute du jus de citron et du sucre.

Voici les quantités :

6 c.s de sauce de poisson
6 piments oiseau

1 gousse d’ail

1 c.c de sucre
1 c.s de jus de citron vert

fishsauce1