Tofu frit, sel et poivre + Paprika, le gestionnaire de recettes

J’adore fouiner sur le web pour trouver de nouvelles recettes tantôt sucrées, tantôt salées … je sélectionne, je copie, je download, je pin, je signète, j’ajoute à ma liste de lecture…  Résultat des courses,  j’ai des centaines de recettes éparpillées dans mon ordi, ma tablette et mon téléphone, elles sont un peu dans tous les types de formats: captures d’écran, pdf, liens web … quelle prise de tête ! Autant te dire que j’ai beaucoup de peine à retrouver ce que j’ai passé tant de temps à mettre de côté.
Read more

Poisson grillé à la pâte de piment doux

C’est en recherchant LA recette de boeuf rendang que je me suis retrouvée nez à nez avec ce poisson grillé dans une feuille de bananier et enduit de pâte de piment doux. Je me rappelle avoir mangé un poisson préparé ainsi lors d’un de mes voyages en Malaisie et ça m’a immédiatement donné envie d’essayer… rien à voir avec le boeuf rendang. D’ailleurs, si t’as une super recette pour cuisiner ce dernier, je suis preneuse.
Read more

Nahm Prik Kapi, tamarin et piment doux

Dans la région où j’habite, il y a systématiquement un plat de légumes crus (aubergines rondes, concombres, haricots longs, haricots puants ou petais, haricots ailés, chou blanc, …) avec un bol de Nahm Prik Kapi sur la table. On trempe les légumes crus dans cette sauce pimentée et on grignote cela avec le repas. Un peu comme on mettrait une salade verte sur la table en Europe.

Le Nahm Prik Kapi est fait à base de pâte de crevette et de piments, il a un goût très fort et il est incroyablement pimenté. J’adore en manger mais je trouve qu’il n’accompagne pas forcément bien tous les plats.
Read more

Caramel au miso blanc

Le miso, c’est un peu comme la pâte de crevettes, le cénovis ou le camembert, la première fois que tu plantes ton nez dessus, tu as envie de partir en courant. Depuis que j’habite en Thaïlande, je me suis habituée aux odeurs de nourriture qui dérangent, ici on a quand même le durian et le Jambada qui sont 2 fruits qui dégagent une odeur putride, la pâte de crevettes et autres liquides à base de gouramis fermentés, les odeurs de viande pas fraîche au marché, le poisson séché, le porc fermenté … mais le somment de l’horreur, pour moi, ce sont les pousses de bambou fermentées en saumure qui, une fois cuites, dégagent une odeur puissante de pipi de chat (sans déc ! je te jure que c’est vrai).

Read more

Poisson à la noix de coco et au tamarin

Cette recette, je la tiens de ma cousine Nathalie. Elle-même l’avait trouvée, si je me souviens bien car ça fait un bail (en tous cas 20 bonnes années), dans un livre de recette de Betty Bossi. Tu connais ? Betty Bossi est à la Suisse ce que Martha Steewart est aux Etat-Unis et Donna Hay à l’Australie ! Betty Bossi a accompagné nos premiers pas en cuisine, notamment avec ses recettes originales de cakes qu’on préparait pour apporter aux boums des copains ! Tout cela pour dire que c’est une recette d’avant-guerre mais que si je la prépare encore aujourd’hui c’est pour la simple et bonne raison que ça déchire ! Pour justifier cela je n’ajouterai qu’une chose: Nan a déclaré : “ce n’est pas une recette thaïe mais c’est aussi bon qu’une recette thaïe” ! Première fois que je l’entends dire cela de bon coeur sans être menacé de dormir dans le hamac de la terrasse.

Read more

Aubergines au curry

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne me suis pas sérieusement remise aux fourneaux. Et cela fait encore plus longtemps que je n’ai pas posté de nouvelle recette (non, sérieux, plus long qu’une éternité, c’est possible ?). Je ne vais pas t’assommer avec le récit de mon existence ces derniers mois mais je n’ai pas les bons plans d’Hannibal Smith et ma vie se déroule toujours avec beaucoup d’accrocs. Dans les points positifs, j’ai eu la possibilité de faire un voyage, bien trop court, en Suisse et j’en ai profité pour rapporter plein de cools gadgets pour cuisiner … mais je t’en parlerai la prochaine fois … d’ailleurs, il faudra aussi que je te raconte mon voyage à Koh Lanta en Avril dernier parce qu’il y a eu quelques belles découvertes.

Read more

2 semaines à Bangkok

En avril dernier, j’ai passé 2 semaines à Bangkok. Ces 2 semaines ont été bien chargées mais j’ai tout de même eu l’occasion de pouvoir tester quelques restaurants intéressants.

Le premier de la liste est un vrai coup de coeur. Nous l’avons découvert par chance, il se trouvait juste au coin de la rue, tard le soir, alors qu’on avait vraiment faim. On était prêt à entrer dans le premier restaurant venu et c’est ce qu’on a fait.
LEAF THAI BISTRO est un petit restaurant moderne et chaleureux. Nous avons été accueillis par le patron, le service était très attentif et de bon conseil. Nous avons demandé des plats pas trop pimentés et, chose impressionnante, ils étaient effectivement pas trop pimentés. La carte est simple, la nourriture est soignée et fraîche. C’est un des meilleurs repas que j’ai eu en Thaïlande … et j’en ai eu beaucoup !
Read more

Soupe acidulée de poisson au basilic doux

Lorsqu’on va au restaurant, avec mes collègues thaïs, ils commandent toujours au minimum:

un plat frit,
des fruits de mer à la vapeur,
une salade,
du riz sauté,
et une soupe.
Normalement en guise de soupe on a un Tom Yam ou un Gaeng Som mais l’autre jour, ils ont commandé une soupe que je n’avais encore jamais goûtée : Tom Jeaw. Au premier coup d’oeil, ça n’avait rien de transcendant : une soupe claire avec des bouts de poissons et quelques feuilles vertes qui flottent sur le dessus… bof …

Read more

Liserons d’eau au curry rouge

Une recette toute simple, vite prête et originale proposée par le chef McDang.
Le chef McDang est très médiatisé et respecté en Thaïlande. Il est membre de la famille royale et a étudié en Angleterre dès un très jeune âge. Il se passionne pour la cuisine, lâche ses études universitaires et suis des cours au “Culinary Institue of America”. Il ouvre un restaurant aux Etats-Unis avant de revenir en Thaïlande. Il est actuellement ambassadeur de la cuisine thaïe à travers le monde. Il essaie de faire comprendre à son pays l’importance d’avoir des écoles culinaires professionnelles qui enseignent les principes de la véritable cuisine thaïe et a écrit un livre à ce sujet (The Principles of Thai Cookery) – qu’entre nous soit dit je n’ai pas lu parce que Nan me bourre le mou à longueur de journée avec ses principes de cuisine thaïe … et que ça me suffa comme ci – mais qu’entre nous soit dit toujours, d’après les extraits que j’en ai vus (du livre, pas de Nan), il doit être vraiment intéressant (le livre, pas Nan).

Read more

Riz frit thaï au crabe

C’est en postant une photo de riz frit sur Facebook que j’ai réalisé que je n’ai encore jamais posté une recette de riz frit sur ce site. Pourquoi ? Bah … parce que je mange tellement de riz qu’il arrive souvent qu’il me sorte par les oreilles.
Ici, on mange du riz 3 fois par jour : au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner.
Et entre les repas, que fait-on ?
On mage des snacks à base de riz … bon… il s’agit de riz gluant et il a un goût sucré … mais c’est quand même du riz.
Read more

Poisson à la vapeur, au citron vert et à l’ail

Le poisson à la vapeur, au citron vert et à l’ail est un grand classic de la cuisine thaïe. On l’appelle “Pla nung manao” (poisson vapeur citron traduit littéralement). J’ai déjà posté une recette de calmars préparés de la même façon … mais je viens de découvrir un ingrédient spécial qui donne une autre dimension à ce plat. Il est donc temps de partager avec toi cette découverte.

Read more

Pickles de jicama à l’ananas

Ohhhhh la la ! Les semaines passent et je ne donne pas de nouvelles ! Merci à tous pour vos sympathiques messages et ne craignez rien, je ne suis ni malade, ni morte ! C’est juste que lorsque je suis débordée, je ne cuisine pas. Et quand je ne cuisine pas … eh ben forcément, je ne peux rien poster !

En Thaïlande, c’est trop facile d’avoir la flemme de cuisiner : on fonce au marché et on achète des tas de bonnes petites choses cuisinées, pour 3 fois rien :
– une soupe de nouilles coûte 30 baht
– des kanoum jiin avec des  tas de légumes frais coûtent 30 baht
– un poisson mariné et grillé coûte 60 baht
– des légumes frais juste bouillis accompagnés de sauce piquante faite maison coûtent 20 baht
Read more

Curry acidulé à la papaye verte et aux fleurs de colibri végétal

Voici, à l’approche d’Halloween, une recette de soupe orange aux trucs bizarres et aux piments. Et pour me faire pardonner mon absence de ces dernières semaines, je t’offre même, en prime, une histoire de fantômes!
Alors attention les yeux, il ne s’agit pas d’une histoire sortie de mon imagination, il s’agit de la vérité, rien que la vérité.
Read more

Petits puddings banane, coco et rhum

Si je poste mes recettes à un rythme de moins en moins soutenu, ce n’est pas par perte de motivation, c’est juste que la vie au sud de la Thaïlande ne m’offre pas vraiment de répit.
Il y a eu la fin du semestre scolaire avec la correction de 200 copies en l’espace de 2 jours, la recherche d’un nouveau logement et puis la création d’un site web avec réservation en ligne pour un charmant petit resort sur une île paradisiaque de la région.
Read more

Crevettes et petais sautés au curry

Sator, tu connais ? C’est le nom thaï pour les stink beans (haricots qui puent) ou petai. Il s’agit de gousses qui poussent dans de gigantesques arbres. On consomme la fève qui se trouve à l’intérieur de ce haricot plat. Cette fève a un goût d’ail cru très prononcé … Du coup, quand tu en manges, tu chopes une haleine de cheval pour la journée … et peut-être même le jour suivant si tu as de la chance (ou si comme moi tu adores ça et que tu en manges trop).

Read more

Salade de légumes façon Som Tam

Les journées passent à la vitesse de l’éclair. J’accumule les photos à te montrer et les histoires à te raconter et je ne prends pas le temps de les poster. La saison des pluies est loin d’être terminée mais il ne pleut plus tous les jours et il fait chaud. Du coup, autour de ma maison, tout pousse à la vitesse de l’éclair. Après 2 mois dans cette nouvelle maison, on a enfin réussi à vaincre la mauvaise herbe (presque 2 ans que personne ne nettoie le jardin). Voici quelques photo avant-après :

Read more

Calmars sautés à la confiture de piments

Cette fois-ci les rôles sont inversés, je suis en mode thé chaud, soupe à la courge et gratin de pommes-de-terre et toi tu es du genre smoothie glacé et salade. J’ai même sorti ma seule et unique paire de chaussettes que je garde normalement pour les voyages en avion. Dans la maison, je me les Gèle (si, si, avec un G majuscule!), je vis sous mon duvet mais, malheureusement, je ne peux pas éteindre les ventilateurs sous peine d’odeurs nauséabondes et de moisissures sur les meubles. Le taux d’humidité a fait péter la sonde : la lessive ne sèche plus.

Read more

Kanoum Krok – petites crêpes à la noix de coco

Aujourd’hui, un peu de douceur dans ce monde de brutes !

Les Kanoum krok sont généralement préparés comme snack de l’après-midi. Ici, les gens ne mangent pas vraiment de dessert mais ils aiment bien grignoter toute la journée. Le truc horrible avec ces kanoum krok, c’est qu’ils sont tout croustillant à l’extérieur, tout fondant dedans et qu’ils sont sucrés juste ce qu’il faut … du coup, quand tu les vois en cours de fabrication dans la rue, tu ne peux pas t’empêcher de t’arrêter pour en acheter.
Comme on les trouve un peu à tous les coins de rue, je ne me suis jamais vraiment donnée la peine d’en préparer moi-même.

Read more

Salade de fruits façon Som Tam

Som Tam, c’est le nom thaï qui désigne la salade de papaye verte. Il existe plein de variantes de cette salade : som tam thai (vesion normale), som tam laos (version avec du poisson fermenté), som tam khai khem (version avec les oeufs en saumure), som tam poo (version avec du crabe), …
Tam est le nom donné au fait de taper la salade avec un pilon. Du coup, on a aussi d’autres tam comme par exemple tam mamouang la salade de mangue verte façon som tam, tam taeng la salade de concombre, tam pomlamaï la salade de fruits.

Read more

Tiges de galanga bouillies

Rhoooooooo, c’est toujours pareil. J’attends mes vacances avec impatience pour pourvoir faire les 100’000 choses que je n’ai pas le temps de faire quand je travaille. Parmi cela, j’avais prévu de préparer de fantastiques recettes que je souhaites te faire parvenir depuis longtemps déjà.
Mais sincèrement, je ne sais pas pour quelle raison j’espère encore avoir une vie sans accroc …
Read more

Sauce pour les fruits de mer et le poisson

Les sœurs de Nan sont mariées à des capitaines de bateau de pêche, à mon grand désespoir car du coup, j’ai de la peine à faire comprendre mes idéaux de protection des océans. Sachant que les pêcheurs locaux utilisent des techniques de pêche dévastatrices et surpêchent toute l’année, j’ai de la peine à être compatissante lorsqu’ils se plaignent de ne plus trouver assez de prises.

Read more

Encornets vapeur au citron, à l’ail et au piment

Cela fait déjà un moment que je souhaitais écrire un billet sur la vie en Thaïlande. Il y a tellement à dire et tant d’histoires à raconter que je ne savais pas trop par où commencer. Et puis voilà, ces 2 derniers mois ont été une sorte d’apothéose qui résume parfaitement ce qui se passe dans ce pays, je me décide donc à t’en donner un aperçu.

Read more

Curry massaman de boeuf – version avec tamarin

Je viens juste de rentrer d’un voyage d’une semaine avec mes collègues. Je ne sais pas si tu arrives à imaginer un voyage avec 35 instits thaïs mais je vais tenter de te dépeindre l’ambiance… En Thaïlande, les gens vivent en groupe et voyagent en groupe. La plupart de mes collègues n’a jamais voyagé hors du pays. En Thaïlande, les gens organisent leurs voyages via une agence qui réserve tout et met un guide à disposition. On suit le guide et on tente de voire et faire un maximum de choses en un minimum de temps. Nous avons voyagé en bus… et dans le bus, histoire de ne pas s’ennuyer, on a des micros, des giga-écrans et on fait du karaoké en poussant le volume à coin ! Après une heure de chansonnette, j’en avais déjà ras les chaussettes… mais imagine … une semaine complète dans le bus … avec des voyages de 10 à 12 heures … !

Read more

Chips de concombre amer au curcuma

Le concombre amer (Momordica charantia), Mara en thaï, est un légume un peu particulier. Comme son nom l’indique clairement, il est plutôt amer (bah oui !). Il n’est donc pas facile de le préparer correctement. Si son amertume est trop prononcée, c’est désagréable. Malgré ce premier abord un peu difficile, quand il est bien cuisiné, c’est un légume absolument délicieux… un de mes favori parmi les produits locaux.

Read more

Poulet mijoté au gingembre et au curcuma

J’aime le gingembre à la folie, passionnément !

 ginger1

Gingembre nouveau : il est tendre, juteux et la chaire est très blanche,
son goût est plus léger que celui du gingembre plus âgé

ginger4

Cette recette, je l’ai découverte, essayée, goûtée, adorée et préparée plusieurs fois. Elle est tirée du blog shesimmers : il s’agit d’un excellent blog de cuisine thaïe, en Anglais. Leela, l’auteure du blog, est d’origine thaïe. Elle y présente sa culture et donne beaucoup d’explications sur l’origine des plats et la manière de les préparer. Très souvent, ses textes retranscrivent exactement ce que Nan m’explique sur ses habitudes alimentaires et comment cuisiner de la vraie cuisine thaïe. Toutefois, son site propose des recettes de plats cuisinés «comme dans la région de Bangkok». Ici, dans le sud de la Thaïlande, tout est préparé avec plus de lait de coco, plus de goûts et plus de piments.
Cela n’empêche que sa recette de sauce pour le riz au poulet est la meilleure que j’aie goûtée (je posterai la recette bientôt) et que ce poulet mijoté au gingembre et au curcuma fait un tabac auprès de mes collègues et voisins.

Read more

Voyage au Vietnam – Hanoi – et café à l’oeuf

Bonne année à toutes et tous ! Que 2015 vous apporte santé, bonheur
ainsi qu’un tas de délicieuses choses à découvrir et à déguster ! 


coffee2

Voici un nouvel épisode de mes vacances au Vietnam et la recette d’une boisson (non alcoolisée… bah si) peu commune.

Hanoi, Hanoi, … que dire …

J’imagine qu’Hanoi est comme grand nombre de villes d’Asie, il faut plus d’un séjour sur place pour apprendre à apprécier l’endroit.

En comparaison à Saigon, Hanoi est bruyante et sale. Les rues de la vielle ville sont étroites et sinueuses, on s’y perd facilement.

Bruyante : la première chose qui choque, c’est le trafic. Pourtant, à Saigon, trafic il y avait, mais il semblait plus organisé et plus civilisé. Ici, il y a 4 millions de motos dans les rues. La plupart d’entre elles n’ont pas de rétroviseurs (parce qu’une moto avec rétroviseurs, ça a pas un look au top !), les voitures, les camions, les bus et même les autres motos klaxonnent en permanence pour signaler leur présence à tous ces conducteurs sans rétro !

Le bruit est infernal.

hanoi6

Pour traverser la route, il ne faut pas attendre qu’on te cède le passage, faut y aller : n’importe où, n’importe quand. Quand tu décides de traverser, tu y vas carrément (tu as le droit de fermer les yeux intérieurement et de prier pour arriver entier de l’autre côté), tu marches d’un pas lent mais décidé, tu ne t’arrêtes surtout pas… et tu vois, comme par miracle, toutes les motos et les voitures qui t’évitent tout en continuant leur chemin. Ah ben, je te jure que la première fois, ça fout les choquottes. Puis, à force de devoir traverser des rues sans passage piéton, tu t’y fais.

Read more

Voyage au Vietnam – Hanoi – et aubergines grillées au poulet

eggplantsalad1

Voilà,  c’est fait, la vie est à nouveau un long fleuve tranquille, je vis heureuse avec mon nouvel ordi, j’ai réussi à retrouver tous mes documents et je n’en reviens pas de la vitesse à laquelle tout cela fonctionne chaque fois que je clique … y a pas à dire, il y a eu un poil d’évolution dans le monde informatique au cours de ces 7 dernières années. Je n’avais pas réalisé à quel point mon regretté laptop était dépassé (et moi aussi du coup!). Bon, malheureusement, niveau internet, rien ne change, j’ai toujours une connexion qui fait la course avec les escargots … mais ça, je ne peux pas y faire grand chose !

Nous voici donc de retour avec la suite des aventures au Vietnam. (Maintenant je me la pète à mort avec mon nouvel engin et je parle de moi au pluriel, ça le fait mieux).
Notre récit sur Hanoi pourra te sembler un peu négatif mais on a pas vraiment eu beaucoup de chance : notre hôtel était nul (pas d’eau le dernier jour, personnel qui a essayé de nous faire payer des taxes et des surcharges fictives), on est tombé sur des chauffeurs de taxi pas honnêtes (avec des compteurs magouillés), on s’est fait menacer par des policiers sans qu’on comprenne pour qu’elle raison (sans doute mauvaise place pour prendre des photos …?) et pour finir, on s’est fait rouler dans la farine par une agence de voyage locale qui devait nous organiser une visite de plantations de thé … ouais, la liste est bien longue en seulement 3 jours sur place !

hanoibridge

Quoi qu’il en soit, nous avons aussi eu des chouettes moments, puis nous avons  changé d’hôtel, cela contribué à terminer notre séjour en beauté. D’ailleurs, si tu vas à Hanoi, évite comme la peste le Thaison Palace Hotel. Si tu recherches un hôtel de classe moyenne propre et confortable, je ne peux que te recommander le Garden Hanoi Hotel.

Parmi les bons moments de notre séjour, il y a eu le spectacle de marionnettes sur l’eau. Alors, oui, c’est un truc pour les touristes, mais c’était un moment magique. Le spectacle n’est pas très long mais il n’y a pas de temps mort. Les marionnettes racontent des histoires de la vie des paysans locaux, on voit la plantation de riz, une partie de pêche, un canard du paysan qui se fait dévorer par une bête sauvage, et bien d’autres histoires tout à fait compréhensibles et drôles même si on ne capte pas un mot de vietnamien. Tu peux cliquer sur le lien pour voir un extrait du spectacle :  marionnettes

resto1

Pas loin du théâtre de marionnettes, on a mangé un fantastique repas dans un superbe restaurant : Cau Go. Nous sommes tombés sur l’endroit par hasard mais nous avons vu après coup que ce restaurant est vivement recommandé sur TripAdvisor. Il se situe au dernier étage d’un bâtiment en bordure du lac et offre une belle vue sur le lac et la ville.

Nous avons commandé des aubergines grillées au gingembre et au porc, une salade de fleurs de bananier et des crevettes aux pousses de bambou. Le tout, servi avec du riz parfumé et un condiment trop délire à base de sésame et de cacahuète.

Read more