aubergines

Étiquette : aubergines

Penne sauce au curry rouge, lardons et aubergines

penne4

Les semaines passent et ne se ressemblent pas…

Je ne peux pas dire que Novembre et Décembre aient été monotones, j’ai eu droit chaque semaine à de nouvelles surprises, bonnes ou moins bonnes !

Tout a commencé par des entretiens pour un nouveau job. Ici, pour un entretien d’une heure, on perd une journée complète : convocation à 8h30, attente de 2 heures, changement de programme, lieu de l’entretien déplacé, attente d’une heure, … bref, tu as compris le topo.
Après l’entretien, pas de nouvelles, pas d’infos… puis un jour, un coup de fil pour m’annoncer que je devais commencer à travailler le lendemain (sans contrat de travail signé ni de conditions discutées, ni même d’explication quand au travail exact qu’on me demande de fournir). Un petit coup de stress … mais après 6 ans en Thaïlande, l’impro, ça me connait ! Il suffit de faire comme eux : garder le calme et le sourire, fonctionner au ralenti et s’en taper du reste.

En parallèle, j’ai eu des petits soucis de santé. J’ai fait des aller-retours chez le médecin qui me proposait chaque fois un traitement différent vu que le précédent ne fonctionnait pas.
Puis, par dessus le marché, mon WiFi a rendu l’âme.

Pour finir, après 2 semaines de mon nouveau job, j’ai dû me faire hospitaliser un peu en urgence. Je te rassure,  les médecins ont enfin trouvé ce que j’ai et je me tape une cure de 15 jours d’antibiotiques à haute dose et une semaine d’arrêt de travail … sans internet à la maison puisque le WiFi est toujours hors service !

Voilà le résumé de ce mois écoulé et l’explication de mes longs silences.
Tout cela devrait enfin être terminé, je me sens mieux, je suis une semaine à la maison avec tout le temps devant moi pour cuisiner et je vais faire installer le câble pour internet (enfin entre ce que je souhaite et ce qui est concrètement réalisé par les techniciens locaux, … cela risque de prendre quelques semaines) !

Pour aujourd’hui, je te propose une recette toute simple mais délicieuse qui est parfaite pour garnir un bon plat de pâtes.
Tu peux en faire une version végétarienne en remplaçant les lardons par 1 c.s. d’huile végétale au goût neutre (mais pas d’huile de palme).

Tu peux utiliser de la pâte de curry rouge du commerce mais elle est très pimentée, fais attention aux quantités que tu en utilises. Le mieux est de ressortir la pâte de curry panang que tu as préparée selon cette recette et mise au congèl il y a quelques temps.

Pour le pâtes, on compte généralement 250 gr de pâtes crues pour 2 personnes. Tu peux choisir des penne mais c’est également succulent avec des nouilles fraîches. Je ne te fais pas l’affront de t’expliquer comment cuire les pâtes, on passe directement à la recette de la sauce !

Ingrédients pour une sauce pour 2 personnes :

1 aubergine
50 gr de lardons fumés
3 gousses d’ail
2 c.s. de pâte de curry panang

2,5 dl de lait de coco

2 dl d’eau

2 feuilles de citron kaffir (facultatif)

1/2 oignon

1 c.s. de concentré de tomates

1 c.c. de bouillon en poudre

1 c.c. de sucre

Read more

Soupe chinoise aux faux ailerons de requin

Aujourd’hui, la recette que je te prépare est sur le thème “1 film, 1 recette” pour le concours lancé par le site : “Recette de cuisine“. Tu peux retrouver cette recette icidefi-cinema.400x400

Je ne sais pas comment les choses se passent en Europe mais en Asie, il y a une grande campagne contre la soupe aux ailerons de requins.

L’aileron de requin en soupe est un des mets les plus prisés des Asiatiques et en particulier des Chinois. Ce plat doit impérativement être servi lors d’un repas important ou d’un mariage. Il est signe de prospérité et de bonne fortune. C’est très ancré dans les traditions. L’aileron de requin coûte une fortune, son prix au kilo varie entre 200 et 500 euros, en fonction de la qualité et de la taille de l’aileron.

soup3

Comme tu le sais déjà, le requin est un animal sauvage, impossible d’en faire l’élevage. A l’échelle mondiale, cela représente, en moyenne, quelques 40’000’000 de requins tués chaque année. Ce sont des chiffres que j’ai trouvé sur internet, ils varient beaucoup d’un site à l’autre mais même s’ils ne sont pas exacts, cela donne une idée de l’ampleur de la chose ! En gros, on a déjà décimé 90% de la population mondiale de requins… reste 10% pour les années à venir !

Ce qui est dérangeant, dans la pêche au requin, c’est le fait qu’on n’utilise que les nageoires, soit environ 5% de l’animal. Le reste est rejeté à la mer… souvent le requin est encore vivant… sans nageoires.

finned sharks

Cette photo n’est pas de moi, je l’ai trouvée sur le net,
mais je ne sais pas de qui elle est… sorry…
 
 

Je n’étais pas vraiment consciente de ce que cela implique pour notre vie quotidienne jusqu’à ce que je voie “Sharkwater”.

tiburon-en-las-garras-del-hombre

Il s’agit d’un superbe documentaire réalisé par un biologiste marin et apnéiste passionné de requins. Les images sont belles, on y apprend à apprécier un animal qui nous effraie. On réalise aussi à quel point notre planète est en danger et quels impacts auraient pour notre vie quotidienne la disparition des requins.

Cela fait plusieurs années déjà que de grandes organisations de protection des océans se battent pour protéger les requins et les raies qui sont actuellement en voie de disparition. En 2013, un petit pas a été réalisé, au sommet de CITES à Bangkok, en Thaïlande : 5 espèces de requins ainsi que 2 espèces de raies manta ont été reconnus comme animaux en voie de disparition et interdits de pêche au niveau mondial. C’est un début de prise de conscience.

En Asie, les activistes pour la protection des requins sont très présents. On voit de plus en plus de T-shirts avec des logos contre les soupes d’ailerons, des stickers, des affiches et toutes sortes de gadgets pour promouvoir la défense de ces animaux marins :

tumblr_lt8um0GkI01r4fs4po1_500

©www.sharksavers.org

 

Cela entraine quelques victoires : des grandes chaînes hôtelières retirent la soupe aux ailerons de leurs menus, des compagnies aériennes ont publiquement annoncé qu’elles refuseraient de transporter des produits dérivés de requins, etc.
Pour quelle raison cela me touche autant ? Simplement car je suis sous l’eau tous les jours !  Mon véritable métier n’est pas bloggeuse mais instructeur de plongée ! Pour un peu plus d’infos : ici.

Après cette longue intro, je te propose une recettes végétarienne de soupe chinoise aux faux ailerons de requins : un bon bouillon aux saveurs asiatiques et des raviolis en forme d’aileron, farcis au tofu, au fromage et aux aubergines.

Ici, je ne trouve que des aubergines thaï, comme celles ci-dessous. J’en ai utilisé 3. Cela doit correspondre à une demi aubergine européenne. Surtout ne te casse pas la tête à trouver des aubergines thaï, elles sont plus amères et plus fermes que celles que tu as en Europe… ce sera encore meilleure avec une aubergine traditionnelle !

aubergine3

 

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour la voir en plein écran.

ingrédients

Si tu as besoin d’infos sur le curcuma, le gingembre et le galanga, clique ici.

Read more

Curry vert aux aubergines

Oh oh oh, aujourd’hui, le temps est à l’orage, la mousson est là.
Histoire de ne pas se prendre une noix de coco sur le tête en sortant, je préfère ne pas sortir, c’est moins risqué. Bonne excuse pour cuisiner un peu !

orage

Manger thaï tous les jours, c’est fantastique. Les mets sont variés, pleins de légumes et de saveurs.
Par contre, manger thaï tous les jours sur une petite île, c’est un peu différent…
“Qu’est-ce qu’on mange aujourd’hui ? tu veux… du poulet … ou du poulet ?”
Eh oui, malheureusement, le poulet, les choux et les carottes sont les seuls aliments qui sont livrés en abondance !
Nous commandons notre nourriture une fois par semaine sur le continent mais c’est assez difficile d’obtenir ce que nous désirons. Résultat : on commande, on regarde ce qui arrive… et on mange du poulet.
Du coup, aujourd’hui, pour ce curry vert, j’ai décidé de ne mettre que des aubergines: c’est mon jour de révolte.

aubergines1

Le curry vert est un plat archi connu… mais trop souvent, lorsqu’on en trouve la recette, il est préparé comme une soupe. En soi, ce n’est pas mauvais car les goûts sont là… mais ce qui est incroyable dans le curry vert, c’est son goût aromatique très fort et sa texture crémeuse. En Thaï, il s’appelle Gaeng Kiaow Waan. Cela signifie curry vert doux car on y ajoute du sucre pour balancer les saveurs. Lorsque tu prépares ton curry, c’est important qu’il soit salé et légérement doux à la fois. Le fait qu’il soit «doux» n’a rien à voir avec la quantité de piments qu’on y ajoute. Je peux te dire qu’ici, il arrache !
Le problème principal, si on est pas un grand fan du piment, c’est qu’on ne peut pas utiliser une grande quantité de pâte de curry. Les pâtes de curry vert qu’on trouve dans le commerce sont incroyablement spicy et du coup, comme on en met moins, notre curry perd de sa saveur. Je te conseille donc de faire ta pâte de curry toi-même: recette ici (ou alors de venir me trouver et on va l’acheter ensemble au marché:-)

En Thaïlande, le curry vert est préparé avec des boulettes de poisson, du poulet, du porc, des crevettes ou mêmes des oeufs durs, une ou plusieurs sortes d’aubergines, de la courge cireuse. Je trouve que le poulet va bien avec ce curry car le goût du basilic est prononcé et se marie parfaitement avec le poulet qui est un peu fade. Mais je suis une fan des aubergines sous toutes leurs formes et avec des aubergines, c’est un régal.

Lorsqu’on prépare un curry, c’est important de bien faire revenir la pâte de curry dans le lait de coco bouillant, cela permet de faire ressortir tous les parfums des épices du curry. Trop liquide, ce n’est pas un bon curry, il ne devrait pas avoir la consistance d’une soupe mais celle d’une sauce tomate bien épaisse. Dans certains restaurants, les curries sont servis très dilués car le lait de coco est un ingrédient assez cher.

Tu peux bien sûr en faire une version végétarienne en supprimant la pâte de crevette, en utilisant du sel au lieu de la sauce de poisson. Ensuite tu ajoutes des patates douces, des brocolis, des courgettes, des asperges, des champignons ou d’autres légumes qui te font de l’oeil.

Pour ce curry, j’ai utilisé 3 sortes d’aubergines, elles sont décrites ici : aubergines thaï

Voici la liste des ingrédients pour cette recette, tu peux cliquer sur l’image pour la voir en plein écran.
Read more