curry rouge

Étiquette : curry rouge

Liserons d’eau au curry rouge

Une recette toute simple, vite prête et originale proposée par le chef McDang.
Le chef McDang est très médiatisé et respecté en Thaïlande. Il est membre de la famille royale et a étudié en Angleterre dès un très jeune âge. Il se passionne pour la cuisine, lâche ses études universitaires et suis des cours au “Culinary Institue of America”. Il ouvre un restaurant aux Etats-Unis avant de revenir en Thaïlande. Il est actuellement ambassadeur de la cuisine thaïe à travers le monde. Il essaie de faire comprendre à son pays l’importance d’avoir des écoles culinaires professionnelles qui enseignent les principes de la véritable cuisine thaïe et a écrit un livre à ce sujet (The Principles of Thai Cookery) – qu’entre nous soit dit je n’ai pas lu parce que Nan me bourre le mou à longueur de journée avec ses principes de cuisine thaïe … et que ça me suffa comme ci – mais qu’entre nous soit dit toujours, d’après les extraits que j’en ai vus (du livre, pas de Nan), il doit être vraiment intéressant (le livre, pas Nan).

Read more

Flans de poisson au curry rouge – Hor Mok

Ces petits flans de poisson au curry rouge (Hor Mok), cuits à la vapeur, sont juste magiques. Ils sont parfaits pour un buffet d’été entre amis ou pour un brunch parfumé. Ils peuvent être mangés chauds, tièdes ou froids.

horpoisson3

En fait, ce ne sont pas vraiment des flans mais je ne sais pas trop quel nom leur donner. C’est un peu entre un flan et une terrine … Si t’as une idée de nom plus appétissant que flan de poisson, je suis preneuse !

C’est un des plat que Nah nous préparait régulièrement lorsqu’elle cuisinait notre lunch … elle avait l’obligation d’en faire une double ration pour que j’en aie pour mon repas du soir également !

Ces flans de poissons sont vendus dans les différents marchés de nourriture, un peu partout sur le continent … mais ils sont préparés avec de la pâte de curry rouge que je trouve bien trop piquante. Lorsque Nah nous les cuisinait, ils étaient pimentés juste comme il faut et très parfumés. Ils sont, traditionnellement, cuits à la vapeur dans des feuilles de bananier pliées en forme de petite coupe. Dans ce post, je te présente la version coupelle remplie de poisson et dans un autre article, je te présenterai une variante poulet-crevettes dans les petits paquets.  A toi de choisir ce que tu préfères …

Si tu ne trouves pas de feuilles de bananier … car je conçois bien que ça ne se trouve pas à tous les coins de rue … tu peux utiliser du papier sulfurisé ou des ramequins qui résistent à la chaleur. Des moules à cupcake en silicone font également l’affaire.

horpoisson6
Read more

Fish cakes – croquettes de poisson au curry rouge

fish5

Pour le 1er avril, quoi de mieux que des croquettes de poisson ?
Les fish cakes se trouvent absolument à tous les recoins du pays, c’est pas une blague. Ils font partie de ces petites choses qu’on peut grignoter à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Ils sont vendus par des marchands ambulants ou dans les marchés. Généralement ces croquettes sont embrochées sur une baguette en bambou par groupes de 3. Les croquettes sont cuites une première fois et réchauffées dans un bain d’huile chaude, par le marchand, au moment où tu les achètes. Cela donne des croquettes bien sèches et bien grasses…

Je n’ai jamais été vraiment malade à cause de la nourriture depuis que je suis en Thaïlande (une seule fois en 7 ans, c’est à peu près autant qu’en Europe) mais je dois dire que je regarde toujours d’un mauvais oeil la nourriture transportée sur une moto 3 roues : cuisiner à même la rue, en pleine poussière, au milieu de la circulation et des gaz d’échappement, … c’est plus fort que moi, ça me fait pas envie de manger.
Il y a bien longtemps que je ne me formalise plus pour l’hygiène des cuisines locales ou des restaurants, je n’ai aucune crainte et je mange volontiers des fruits ou légumes crus, je consomme des litres de glaçons chaque jour. Je ne suis pas sensible ni dégoûtée facilement, toutefois, j’essaie d’éviter au maximum :
– les aliments frits : l’huile a régulièrement un goût pas net qui imprègne les aliments,
– l’eau qui ne vient pas de ma propre bouteille d’eau minérale : l’eau potable est de l’eau puisée dans le sol et filtrée… mais quand tu sais tout ce qui part dans la nappe phréatique, tu ne veux pas vraiment boire cela même une fois filtré. De plus, l’eau en carafe a souvent un goût de chiottes (et je n’exagère pas vraiment).
– les boulettes, croquettes et saucisses en tous genres qui contiennent une haute dose de glutamate et autres trucs pas nets
– les viandes crues ou peu cuites : quand tu vois comment les aliments sont conservés, comment ils sont congelés et décongelés à maintes reprises, je te jure que tu veux manger de la viande, des fruits de mer ou du poisson bien cuits.
– tout ce qui pourrait contenir de l’oeuf cru … oeuf de poule en batterie ou de poule en liberté ne change pas grand chose au schmilblik: les poules en batteries sont bourrées d’aliments dont je préfère ignorer la composition et les poules en liberté se nourrissent dans les égouts. Je n’ai pas encore vu un seul endroit décent avec de beaux poulets en liberté et bien nourris.

Cela complique passablement mon quotidien, mais c’est une habitude à prendre. Du coup, je cuisine régulièrement. Je n’achète pas souvent mes repas aux stands ambulants et j’inspecte bien la nourriture des restaurants avant de commander mon repas. Comme les restaurants ont très souvent des cuisines ouvertes, ce n’est pas bien difficile de regarder ce qui s’y passe.

Etant donné que j’aime beaucoup ces petites croquettes de poisson mais que je n’arrive pas à me décider à les acheter cuites, j’ai commencé à acheter des sachets de chair à croquettes au marché. Puis, un jour, je me suis dit que ça ne devait quand même pas être sorcier à préparer. Je me suis lancée et, à ma grande surprise, le premier essai était le bon. C’est non seulement facile à faire mais c’est aussi vite prêt, délicieux et cela fait un apéro original. Je ne peux que te recommander cette recette.

En ce qui concerne la sauce, tu peux la faire toi-même selon la recette ci-dessous mais tu peux simplement acheter de la sauce toute prête au piment doux. C’est ce qui est généralement servi avec les coquettes, ici, et c’est très bon.

fish3
Read more

Curry de boeuf panang

Le curry de boeuf panang est un curry très parfumé. Il est agrémenté de feuilles de citron kaffir et cela lui donne un goût rafraichissant.

panaeng2

Ce matin, pour la première fois, j’ai acheté du lait de coco frais. D’habitude j’utilise le lait de coco en brique. Cela fait longtemps qu’on me dit que tous les plats cuisinés sont nettement meilleurs avec du lait de coco frais. Comme, sur mon île, les gens sont trop flemmards pour produire du lait de coco et le vendre, impossible d’en trouver. Maintenant que j’habite “en ville”, je peux m’en procurer facilement.

Au marché, un couple prépare les noix de coco devant nous : Lui prend des noix de coco (brunes, pas vertes) coupées en 2 et il les passe sur une machine qui gratte l’intérieur pour en extraire la chair. Elle récupère la chair et la vend fraîche, sous forme de lait ou grillée. Elle prépare le lait à la minute, en fonction de la demande. Pour ce faire, elle ajoute un peu d’eau à la chair fraîchement râpée et place le tout dans une presse pour récupérer le jus.

Le lait de coco frais est effectivement  plus parfumé que le lait en brique, il est nettement moins gras (car plus d’eau et moins de crème) et il est 3 fois moins cher… 20 baht pour un peu plus d’un demi litre (0,70chf / 0,50 euros). Tu peux voir sur la photo que la crème se sépare du reste. C’est cette crème que j’utilise pour faire revenir la pâte de curry puis j’ajoute le reste du lait pour diluer la sauce.

lait-coco-2

J’ai toujours un moment d’angoisse lorsque je vais au marché pour acheter un nouveau produit. Ici, dans mon bled, personne ne parle Anglais, je communique donc en Thaï. Il faut parler vite et clairement, et la dame demande toujours pour combien on veut de… curry ou de poisson ou de lait de coco, sous entendu pour quel montant. Je n’ai pas la moindre idée de ce que coutent les choses, je ne sais jamais quoi répondre et ça les énerve car je leur fais perdre du temps. Pour le lait de coco, j’ai tablé sur le prix de la brique : 20 baht pour un quart de litre, je me suis dit que je ne pouvais pas tomber trop loin du compte… tu aurais dû voir ma tête quand elle m’a donné mes 6dl de lait de coco ! On va en manger du curry ces prochains jours !

Aujourd’hui, recette de curry de boeuf ! J’y ai ajouté des oeufs de caille car je les avais sous la main, je me suis dit que ce serait sans doute pas mauvais. Ce curry peut être préparé sans légume, juste avec de la viande, mais j’ai trouvé de joli petits choux et j’avais envie de les ajouter. Je n’ai pas la moindre idée du type de chou dont il s’agit, tu peux utiliser du bok choï ou de la romaine ou le vert des côtes de bettes.

choux

La pâte de curry, je ne l’ai pas faite moi-même, je l’ai également achetée au marché. Elle est délicieuse mais elle arrache. La pâte de curry pour panang est identique à celle pour le curry rouge avec un peu de cumin et de muscade en plus. Tu peux donc utiliser de la pâte à curry rouge et y ajouter une pointe de cumin en poudre et un poil de muscade râpée. Si tu trouves de la pâte à panang, nickel ! Je te conseille de goûter un mini peu de cette pâte de curry avant que tu la mettes dans ton plat. Souvent, les pâtes du commerce sont incroyablement corrosives 🙂 Dose la force de ton curry en fonction de tes goûts.

curry

Voici la liste des ingrédients : clique sur l’image pour l’afficher en plein écran.

panang

Read more